La conure pyrrhura molinae-Tout savoir

À mes yeux, la conure pyrrhura molinae est un oiseau extraordinaire. Je le dis par rapport à ma propre expérience et pas forcement dans l’optique de vous convaincre. Dans cet article, je vais juste rétablir certaines vérités mais aussi rendre hommage à cette espèce que je côtoie de puis plus de 10 ans en tant que oiseau de compagnie ou en volière.

Sur cette photo, Perla qui fête ses 10 ans 🎂 (Mai 2023). Je l’ai adoptée à l’âge de 2 mois et depuis elle partage notre quotidien. Perla est un amour d’oiseau, un caractère en or et un comportement exemplaire. Dès son arrivée à la maison, je l’ai éduquée à être indépendante tout en restant proche de nous. Elle est douée et sait exécuter des tours à la demande. Que ce soit vocale où par des signes de la main. Bref, c’est ma chouchoute.

Perla Conure pyrrhura molinae type sauvage Bird and You

La conure pyrrhura molinae type sauvage, c’est la base…

La conure pyrrhura molinae, en l’occurrence la belle Perla est de couleur verte dite type sauvage. Pour rappel, le type sauvage désigne le phénotype « standard » qu’on trouve dans la nature. Personnellement, je suis attiré par le standard chez mes oiseaux. Que ce soit chez la calopsitte, la perruche Catherine et ou le toui céleste. Pour moi c’est la bas.

perruche calopsitte type sauvage
perruche catheine verte
bébés touis celeste

Revenons à notre sujet. En général, cette espèce est connue sous l’appellation conure à joues vertes (employée souvent par nos amis Québécois) en référence bien évidement à la couleur de ses joues.

Cela est vrai uniquement pour le type sauvage car pour les mutations c’est autrebchose . Voici quelques exemples de couleur de joues chez la conure pyrrhura molinae:

Et puis en anglais, on l’appelle « green cheek conure » et son nom scientifique est pyrrhura molinae molinae (il pourrait vous servir en cas de sexage ADN).

what else?

Georges Clooney
Répartition géographiqueAmérique
FamillePsittacidae
GenrePhyrrhura
Espérance de vie15 à 20 ans
Taille22 à 26cm de longueur
Poids70 à 80g
Dimorphisme sexuelAucun chez la plupart des espèces
Maturité sexuelleÀ 10 mois
Nombre d’œufs4 à 9 œufs
Durée d’incubation23 jours
AlimentationMélange de graines grandes perruches, fruits, légumes…

La conure pyrrhura molinae comme oiseau de compagnie

Disant qu’avant d’acquérir cette espèce, je n’avais d’yeux que pour la perruche calopsitte. Alors que le physique de la conure pyrrhura molinae est aussi attrayant. Bon, la huppe lui manque mais ce n’est pas une raison pour ne pas l’apprécier. Je me suis rendu compte une fois que je l’avais entre les mains.

Je vous avoue qu’à la base, je souhaitais acquérir une conure souris. Heureusement que je me suis ravisé car niveau bruit c’est une alarme. Ci-dessous la preuve en vidéo:

À vrai dire, ce sont les préjugés que j’ai entendu à l’époque (bruit, pincement, agressivité…) m’ont freiné pour adopter une conure à joues verte.

Me connaissant, je peux passer des jours, des semaines et voir des mois pour chercher la vérité et me réconforter dans mes choix. D’ailleurs, c’est ce qui s’est passé réellement. J’ai passé énormément de temps à me renseigner et à croiser toutes les informations à ma possession pour me faire ma propre opinion sur ce sujet.

Pour vous éviter tout un monologue, voici ce qu’il en ressort:

  • Elle est curieuse, peu bruyante et joueuse avec un comportement d’un perroquet. Elle peut réaliser plusieurs tours pour amuser la galerie.
  • La parole n’est pas son point fort. En revanche elle peut dire quelques mots en la stimulant au quotidien.
  • Si je dois la comparer à un autre animal, je choisirai un petit chaton, car elle adore jouer avec les doigts et à cache-cache.
  • À mes yeux, c’est la seule conure adaptée à la vie en appartement comme en maison. Sous réserve de respecter certains points que je citerai ci-bas.
  • La cohabitation avec des enfants est possible dans le cas d’oiseau non exclusif. Cependant, une surveillance constante est nécessaire pour repérer les signes d’agressivité et les gestes brusques des enfants envers l’oiseau.
  • Elle ne fait pas de pellicules (poussières) pendant sa toilette. Car elle utilise sa glande uropygienne pour secréter une sorte de cire pour entretenir son plumage.

Perla en action:

Attention, l’oiseau parfait n’existe pas!

Vu comment je l’ai décrit, on dirait c’est l’oiseau parfait. Pour moi c’est le cas mais il faut savoir qu’il n’existe aucune espèce qui soit totalement parfaite. C’est à vous de faire en sorte de lui offrir un meilleur environnement pour son épanouissement et le votre. En résumé, c’est à nous de le rendre parfait.

N’oublions pas que les perruches de compagnie nécessitent des règles de vie à établir dès leur arrivée afin de l’éduquer et d’éviter les côtés négatifs.

Réglé n°1:

Le cri qui pose problème est souvent lié à un mal-être (cri de détresse) ou l’ennui (cri d’appel). Il est continu et de plus en plus fort. Il est donc important d’évitez de rendre votre conure pyrrhura molinae criarde. Personnellement, j’en ai plusieurs et le bruit ne m’a jamais posé de problème. Car j’ai tout simplement compris comment vivre en toute harmonie avec mes oiseaux. Mais aussi pour que ma famille et mes voisins ne soient pas impactés par le bruit.

Pour découvrir mes conseils, lisez notre sur sujet sur le cri:

Réglé n°2:

Ce fameux pincement ou morsure (même si l’oiseau n’a pas de dents) qui terni la réputation de la conure pyrrhura molinae. Alors que cette mauvaise habitude n’est pas forcement innée chez cet oiseau mais elle est souvent acquise par une mauvaise gestion de son éducation. Voici quelques exemples:

  • Chez l’éleveur qui se contente juste à gaver l’oiseau sans le sensibiliser à la peau et sans le manipuler convenablement. Je vous invite donc à manipuler l’oiseau dans tous les sens chez l’éleveur et fuyez ceux qui vous disent, qu’il est stressé car il ne vous connait pas!!!
  • Chez le nouveau maître: une frayeur, prendre l’oiseau sans son consentement et ne pas détecter un signal de mise en garde par l’oiseau… peuvent causer un premier pincement. En soit, je pourrais dire que cela n’est pas dramatique. Mais, le plus grave est la répétition qui renforce cette mauvaise habitude.

Pas d’inquiétude, je vous propose un article complet et détaillé pour vous aidez à prévenir ou à supprimer cette mauvaise habitude:

Réglé n°3:

Faire en sorte que votre conure pyrrhura molinae devient un oiseau indépendant tout en restant proche de vous ainsi que toute personne désirant la manipuler.

C’est un sujet qui me tient vraiment à cœur. Pour moi, c’est la clé pour mieux cohabité avec ses oiseaux. Vous avez compris, que c’est important pour moi, c’est la raison pour laquelle, j’ai tout dit ci-dessous:

Important: Les Psittacidés étant des espèces grégaires, il est toujours préférable de prendre plusieurs individus (au moins deux), qui se tiendront mutuellement compagnie afin d’éviter l’ennuie. 

Élevage de la conure pyrrhura molinae en volière

Personnellement, je me suis spécialisé dans la série turquoise violet. voici quelques exemples:

Juste pour rappel, mes oiseaux ne sont pas EAM. Notre communauté qui nous suit via les réseaux sociaux le sait déjà.

La reproduction est une chouette expérience mais aussi stressante car elle nous rappelle la loi de la nature. Cela étant dit, vous pouvez vivre une de mes expériences en lisant ce-ci:

Les mutations de la conure pyrrhura molinae:

Cette espèce à la côte chez les éleveurs ici en France, comme en Belgique, Pays-bas et en Angleterre…

Sans succès réside dans son fort potentiel à proposer une multitude de mutations (couleurs). D’ailleurs j’ai traité ce sujet sous forme de projet pour décrire toutes ces mutations à l’aide d’un éleveur reconnu en France. Voici en photo quelques exemples:

Projet complet sur les mutations:

Notre projet complet sur les mutations de cette espèce ainsi que leurs modes de transmissions et disponible ci-dessous:

Conclusion:

Je suppose qu’avec toute ses données, la conure pyrrhura molinae n’aura plus de secret pour vous. J’ai essayé d’être objectif dans mes propos. Je tiens à préciser que ce type de sujet nous demande beaucoup de travail, de temps et d’investissement personnel.

Heureusement que notre passion des perruches et perroquets nous anime pour vous offrir le meilleur contenu possible en se basant sur nos propres expériences.

N’hésitez pas à nous rendre visite sur nos réseaux sociaux, notamment sur notre page facebook pour nous donner de la force et de nous encourager…

A lire également

2 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec toi Younes, la conure molinae est un oiseau extraordinaire 🤩 Comme tu le sais je partage ma vie depuis 8 ans avec Happy et le lien qui nous unis est juste incroyable.
    C’est la plus calme de tous mes oiseaux, elle est douce (pince quelques fois mais jamais sans raison), câline (extrêmement câline, pot de colle même), crie uniquement lorsque quelqu’un s’apprête à toquer à la porte (étant près de la fenêtre de la porte d’entrée j’ai un excellent « oiseau de garde 😂).
    Bref tu l’auras compris j’aime+++++ cette espèce et tout particulièrement ma Happy 😊
    Merci pour ton travail et tous tes partages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *