La manipulation au nid est-elle une méthode barbare ?

Il y a quelques années, j’ai publié un article sur la manipulation au nid des oisillons de façon générale afin que chacun s’adapte à son cas. Car par expérience, je peux dire qu’il n’y a pas de règle bien définie pour réussir cette méthode d’apprivoisement. Le but était simplement d’ouvrir la voie à celles et ceux qui voudront se lancer avec des espèces favorables à cette pratique.

On pense souvent qu’il suffit de manipuler les jeunes dans le nid pour avoir un bon résultat. Détrompez-vous, beaucoup l’ont pris à leur dépend sans obtenir le résultat escompté.
Il ne s’agit pas que de manipuler les jeunes dans le nid mais aussi de les intégrer dans votre vie au quotidien. C’est pour cela j’évite le terme manipulation au nid et je préfère l’apprivoisement des
jeunes.

En ce qui me concerne, l’apprivoisement des jeunes perruches est devenu au fil du temps un mode de vie et il fait partie intégrante de mon quotidien et cela ne date pas d’hier.

Et ce n’est pas un secret pour mes abonnés via les réseaux sociaux (instagram, youtube, facebook…), n’est-ce pas ?

manipulation au nid des jeunes perruches

La manipulation au nid est-elle une méthode barbare ?

Ma passion des becs crochus est une vraie bouffée d’air frais qui me permet de m’évader et de m’échapper du stress ainsi que les tracas de la vie quotidienne. Vous allez me dire:

Quel est le rapport avec la manipulation au nid ?


Avant de vous répondre, je voudrai juste vous dire que dans chaque passion, le désaccord est inévitable. C’est notre conception qu’être humain et je suppose que vous m’avez compris !
Je ne suis pas contre les débats constrictifs et de me remettre en question, mais je vous avoue que je ne veux plus polluer ma passion avec des futilités, sinon j’exploserai cette bouffé d’air qui me permet de continuer l’aventure « Bird and You ». Maintenant revenons à nos oiseaux et je vais répondre à votre question.

Il y a quelques jours, mon nom était notifié dans une publication facebook où une personne demandait des conseils pour commencer la manipulation au nid. Jusqu’ici rien de spécial. J’ai donc commencé à lire le post puis les commentaires. Soudain, je tombe sur une réponse qui m’a fait sortir les yeux de leurs orbites. En fait, c’était un copier/coller d’un article qui parle du sujet et voici un extrait :

Sur le coup, Il n’y a pas que mes yeux qui ont souffert pendant la lecture, je me suis senti également pas bien. Cette sensation désagréable n’est pas seulement la cause de mon désaccord avec ce texte mais aussi parce que j’ai horreur des généralités.
Le fait d’affirmer et de dire que « La manipulation au nid est la méthode la plus barbare… » et de persister avec soi-disant une analyse des plumes, du comportement et j’en passe… Pour moi c’est une preuve d’un réel manque de discernement de la part de l’auteur. Je pense que je suis gentil en disant cela.
J’ai découvert aussi que l’origine de l’article est une boutique en ligne de l’autre côté de l’atlantique. Leur fonds de commerce est la vente d’oiseaux EAM et accessoires. J’ai donc vite trouvé les réponses à mes interrogations

Les généralités n’ont pas de place dans ma passion

Personnellement, je ne fais pas l’EAM mais uniquement la manipulation. Même si certains le pense en voyant mes oiseaux bien dans leurs plumes et bien apprivoisés. Ce n’est pas pour autant que je suis contre l’EAM ou autres méthodes. Je suis tout simplement contre les généralités sans prendre en compte le retour d’expérience des autres.
Si je voyais le moindre souci avec la manipulation des jeunes, j’aurais surement arrêté. Car le bien-être de mes oiseaux passe avant tout. Mais je suis désolé de décevoir les sceptiques, ce n’est pas le cas.

Conures Pyrrhuras molinae manipulés au nid

Pareil pour le vol libre, ce n’est pas parce que je ne le pratique pas que je suis pour ou contre. Quand je suis sollicité pour donner mon avis, je n’interdis rien mais j’exprime mon point de vue.
Rien n’est parfait dans ce monde et cela se reflète malheureusement aussi sur notre passion. On peut avoir des désaccords sur une façon de faire mais sans être si catégorique. En exprimant par exemple des mises en gardes en cas de mauvaises pratiques…

Cela laisse à réfléchir mais aussi au libre choix.

Conclusion

Je partage l’évolution de mes jeunes oiseaux sur les réseaux sociaux et sans être prétentieux, le résultat d’apprivoisement et la qualité des jeunes parles d’eux-mêmes. Que ce soit chez la perruche catherine, la conure pyrrhura, le toui céleste ou la perruche calopsitte. Les parents sont aussi intégrés dans ce processus avec de la confiance.
D’ailleurs rejoignez-nous pour suivre l’évolution des nouveaux jeunes pyrrhuras et il y aura prochainement des jeunes touis céleste.


Si vous êtes intéressé par un article sur ma méthode pour apprivoiser mes jeunes, n’hésitez pas à me le faire savoir dans l’espace commentaire. Cela me donnera surement l’envie de l’écrire prochainement.
Pour terminer, je vous invite à rester positif et de vivre notre passion pleinement dans la joie, la bonne humeur et le respect mutuel.

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

6 commentaires :

  1. Bonjour,
    D’abord je voudrais vous remercier de partager votre passion, votre expérience. J’ai de l’expérience avec calopsittes, inséparables, conures. Je n’ai plus d’oiseaux aujourd’hui et cherche à adopter un couple de perruches Catherine, habituées à l’homme si possible (Man mais pas eam). Est ce que vous connaîtriez des éleveurs ? Je suis dans L’Ain et ai du mal à trouver..
    Merci d’avance

  2. Avatar
    Christiane DIEBOLD

    Bonjour YOUNES,

    Voilà quelques années que je suis vos aventures et je suis toujours impatiente de voir les articles que vous écrivez en toute objectivité.

    Alors je comprends votre réaction quant à l’article publié par cette boutique.

    Ne tenez pas compte des dires des uns et des autres et poursuivez votre passion comme vous le faites si bien.

    Vos oiseaux sont toujours magnifiques et en bonne santé et si bien dans leurs plumes qu’il n’y a aucune doute quant à votre passion.

    Poursuivez YOUNES et si un jour je veux acheter des Touis Céleste « apprivoisés » je vous contacterai car ma perruche de Stanley qui accuse 12 ans commence à avoir des problèmes de santé et j’ai dû consulter une vétérinaire qui m’a vraiment bien aidé.

    Bonne continuation à vous et bon vol si je peux m’exprimer ainsi.

    Christiane

  3. Bonjour Kate, malheureusement je ne connais pas d’autres éleveurs de perruche Catherine en MAN ou EAM.
    Vous pouvez regarder sur les annonces en ligne et vu qu’on est en plein saison vous aurez plus de chance pour trouver.

  4. Bonjour Christiane et merci pour votre message.
    Oui bien sût vous pouvez me contacter. Bientôt je mettrai le nid pour mon couple de toui céleste bleu. Je donnerai.des nouvelles sur facebook et instagram ☺

  5. Bonjour Younés,
    Je commence a m’intéresser au bec crochu.Apres qqs recherches sur le net.J’avais pris un mauvais chemin , pour apprivoisé des Calopsytes…Jusqu’a votre découverte sur insta et votre site.
    L’acquisition des mes perruches a été aussi périlleux , j’ai eu a faire un éleveur de masse qui n’avait aucune interaction avec eux et une mauvaise hygiène . je l’es mis en face de se réalité , il m’a remboursé et donné une femelle de l’année ,en septembre 2020 .J’ai trouvé une autre personne , bienveillante , qui m’a donné un male .
    J’essai de récupérer mes erreurs de manipulation avec le Male cela va petit a petit , mais la Femelle est a ce jour tjrs aussi peureuse.
    J’ai acheté un livre sur les calopystes.
    Je souhaiterais mieux faire avec les futures petits .
    Mes perruches sont comme mes autres animaux font parti de ma vie au quoditien. Elles sont en liberté dans ma piece de vie , sauf la nuit .
    voici le temps des amours , j’ai observé ce jour un accouplement .
    Je viens donc vers vous pour connaitre vos experiences pour faire mon chemin . afin de mieux vivre en harmonie avec eux .
    Je voudrais savoir le délai entre la reproduction et la ponte ..
    MERCI MERCI de tous vos partages de votres passion ..
    Bien a vous et a votre famille

  6. Bonjour @Stephane, merci pour ton témoignage. En fait l’accouplement chez les crochus se fait aussi pour le plaisir. Par contre, si vous voyer le couple dans le nid et que la femelle passe plus de temps, ça c’est le signe qu’une ponte est proche. Pour le délai, c’est selon l’envie de la femelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *