4 idées reçues en faveur de la taille des ailes

Parmi les idées reçues en faveur de la taille des ailes, on trouve :

taille des ailes

1-La taille des ailes, rend l’oiseau plus facile à manipuler !

Les oiseaux qui ne volent pas, sont constamment exposés à des situations où ils se sentent apeurés et ont le sentiment de ne pas avoir le contrôle. En l’absence de contrôle sur leur vie, les perroquets développent souvent des comportements schizophrènes paranoïdes. Ces oiseaux n’ont pas la capacité de faire confiance aux autres. Ce syndrome est un facteur important dans le développement de la personnalité de l’oiseau.

→Le fait d’empêcher un oiseau de voler limiterait sa capacité d’approche.

 

2-Un oiseau qui ne vole pas sera plus en sécurité !

Un oiseau avec les ailes coupées sur un perchoir ou en hauteur peut facilement se blesser en tombant au sol car il n’a plus la capacité de contrôler son atterrissage. De plus il risque d’être piétiné ou attaqué par les autres animaux de la maison (chats chiens…).

Alors qu’un oiseau qui n’a jamais été privé de ces ailes et qui a toujours volé, peut en quelques minutes repérer les dangers de la maison. Le vol permet à l’oiseau de s’échapper à la moindre suspicion de danger et donc se sentir libre de ces mouvements pour se mettre en sécurité.

→Le fait d’empêcher un oiseau de voler limiterait sa capacité de se retirer des dangers.

 

3-Un oiseau qui ne vole pas, peut sortir à l’extérieur sans risque qu’il s’échappe !

Un oiseau même avec les ailes coupées, peut prendre la poudre d’escampette. À la moindre suspections de danger, il peut sauter pour se percher en hauteur et aller plus loin, sans pourvoir le rattraper.

Sachez que la plupart des oiseaux échappés, sont des oiseaux avec des ailes coupées.

→Le fait d’empêcher un oiseau de voler ne vous garantira pas qu’il n’échappera pas.

 

4-Les oiseaux sont incapables d’apprendre à ne pas se heurter dans les fenêtres et les murs !

Tous les jeunes oiseaux se heurtent dans les murs et les fenêtres, mais pas pour toujours. Les bébés oiseaux qui volent apprennent très rapidement. Il suffit de les surveiller et de prendre quelques précautions, comme mettre des rideaux pour couvrir les fenêtres.

Les oiseaux qui se sont fait tailler les ailes pendant leur période sensible du développement du cerveau, ne développent pas la coordination motrice du vol.
Ces perroquets « handicapés » sont généralement incapables d’avoir le réflexe pour éviter les obstacles et perpétuent le mythe que les perroquets sont stupides pour apprendre à voler dans une maison. Ce manque de coordination entraîne une réaction instinctive de nombreuses personnes de leur couper encore plus les ailes et d’aggraver le problème.

→Le fait d’empêcher un oiseau de voler limiterait sa capacité de coordination motrice du vol.

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

4 commentaires

  1. Bonjour Younes,

    J’ai un probleme avec mon gris du Gabon à ce sujet taille des ailes, peut être pouvez vous me conseiller ?
    A vous lire.

  2. Bonjour @fad,

    Vous aidez comment? quel est le souci avec votre perroquet?

  3. Hello, je me pose une question, j’ai des pyrrhu depuis des années eam ou epp que j’ai apprivoisés, bref je ne coupe jamais les ailes de mes oiseaux. Mais la j’ai une petit jeune adorable, il ne vole jamais, toujours sur moi ou joue par terre ou sur la table. Je sors mes oiseaux 1 ou 2 heures par jour mais lui demande plus… Comme il fait chaud je ne veux pas tout fermer et comme il ne vole pas et ne cherche pas à s’enfuir, je me demande si en lui taillant un peu les ailes je pourrai le laisser bcp plus sorti et en « sécurité  » qu’en pense tu ?

  4. Bonjour @selhen,

    Si tu veux mon avis, je ne taillerai jamais les ailes d’un oiseau, même si il ne vole pas…mais j’ai deux solutions pour toi:
    La première est d’utiliser une cage pour le mettre dehors. La deuxième solution est de lui mettre un harnais du type Aviator.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *