Pigeon vs Perroquet

Dans cet article je vais faire une comparaison entre le perroquet (tout bec crochu qui appartient à la famille des Psittacidés) et le pigeon. Ce n’est pas tout, je vais vous faire aussi une révélation…

En réalité, il n’y a pas de comparaison entre ces deux espèces, car elle sont complètement différentes. De plus le pigeon a une mauvaise réputation et considéré comme nuisible dans certaines régions en France et c’est dommage!!!

Bon, cela n’est pas le sujet mais l’idée m’est venue suite à l’arrivé d’un nouveau passionné de becs crochus sur notre forum et qui élève également des pigeons…

Attendez !!! Je n’ai pas fini ma phrase, je voulais dire « des pigeons de sport ». Voilà ce qui redonne un peu de classe à mes amis les pigeons. Preuve à l’appui en photo 😉

Pigeon de sport

Photo forum Bird and You: Adanas pigeons de sport plus exactement type plongeur qui montent à environ 400 m d’habitude pour piquer à 150 km/h tel le pèlerin

Comme chez le perroquet, le pigeon se décline en plusieurs espèces, généralement en parle de race pour désigner une espèce de pigeon.

La colombophilie était ma passion

Les pigeons ont une place particulière dans mon cœur, à part ceux qui m’agressent sur les terrasses des restaurants parisiens pour me piquer mes frittes lol.

Ils ont bercé mon enfance depuis mes 8 ans jusqu’à mes 18 ans. J’ai passé 10 ans de ma vie à élever quelques pigeons de race avec les yeux toujours rivés au ciel pour contempler leur envol.

J’ai élevé principalement 3 races:

Pigeon boulant
  • Le boulant pour sa posture et le enflement de son sac aérien, limite il se tordait le coup vers l’arrière pour accumuler le maximum d’air dans son jabot pour apparaître plus gros. Cette prouesse est à la fois plaisante pour les yeux et très marrant à observer.
Couple pigeon cravaté
  • Le cravaté oriental, plus petit en gabarit que le boulant. Il a un bec cour, une jolie huppe et une cravate toute en plume sur son cou, très classe!!! Sa particularité est que ce pigeon monte très haut dans le ciel pour descendre en flèche et en looping. Un vrai voltigeur qui peut effectuer des manœuvres aériennes sortant de l’ordinaire. C’est un super candidat pour le défilé du 14 juillet.
  • La dernière espèce de pigeon que j’ai élevé et que j’affectionne le plus, c’est le granadino ou pigeon de grenade. Son bec est très cour, à peine on peut observer sa pointe qui dépasse légèrement ses grosses narines blanches. Il est très puissant et son jabot traîne souvent au sol. C’était mon soldat qui Terrorisait le quartier… Dès qu’il était de sortie, mes amis de l’époque enfermaient leurs pigeons pour éviter que mon soldat les ramène à la maison… C’était une sorte de jeux entre nous pour pimenter notre passion.

Comparatif Pigeon vs Perroquet

Mode de vie

La première comparaison entre le perroquet et le pigeon que je voudrai évoquer ici, réside dans le fait que le pigeon vit essentiellement en liberté chez son maître. Donc, ils peuvent voler, explorer les alentours et rentrer tranquillement pour s’abriter dans le pigeonnier au fond du jardin ou sur les toits des maisons…

C’est pour vous dire que le pigeon à une capacité d’orientation impressionnante pour retrouver son chemin. Alors que chez les perroquets, c’est complètement différent, puisqu’en captivité, ils vivent exclusivement dans des volières fermées ou en intérieurs.

Le seul moyen pour faire voler les perroquets en extérieur, consiste à pratiquer le vol libre. C’est une pratique qui nécessite beaucoup de précautions et d’entrainement afin d’habituer le perroquet à revenir après quelques minutes de balades. La présence du maître pendant ces sorties est obligatoire et l’oiseau ne doit pas quitter son champ de vision au risque de perdre ses traces et de ne pas pouvoir le rappeler…

En résumé, le pigeon est plus apte à vivre en liberté que nos amis les perroquets.

Reproduction 

Pendant la période de la reproduction, les hormones sont en ébullition tant que chez le perroquet que chez le pigeon. Cependant le mâle pigeon est plus démonstratif que le perroquet. Il enfle le cou, soulève un peu les plumes iridescentes, se déplace en rythme de haut en bas, tourne sur lui-même comme une toupie et émet un son particulier.

Pendant l’accouplement, le couple se tienne par le bec, c’est une sorte de baiser longoureux avec des mouvement de haut en bas en plient le cou d’un côté et de l’autre à plusieurs reprises, jusqu’à ce que la femelle s’accroupisse pour être fécondée par le mâle pendant quelques secondes. Juste après, souvent le mâle décolle en claquant les ailes pour faire un tour au ciel, comme si c’était le roi du monde… Puis la femelle le suit.

Chez les pigeons, on peut facilement deviner la date de la ponte. Au moment de la constitution de l’œuf à l’intérieur de la femelle, le mâle pigeon devient très jaloux et ne la quitte pas d’un yota. Il la pousse de force pour qu’elle retour dans le nid en donnant des coups de bec…

De plus, si on prend la femelle dans nos mains, le mâle (même farouche) n’hésitera pas à prendre tous les risques pour se poser près d’elle. C’est l’amour fou!

La femelle pigeon pond en général deux oeufs tant dis que chez les perroquets toute espèce confondue, c’est plus. Certaines espèces de perroquet peuvent pondre jusqu’à 8 oeufs…

Alimentation

Le pigeon est granivore tout comme le perroquet. Cependant les graines sont avalées sans les décortiquer. On va dire que le pigeon est pressé de manger lol. A l’état sauvage, il peut manger également des escargots, des lombrics et des plantes herbacées.

Des souvenirs qui remontent à la surface

Pendant l’écriture de cet article, je me suis rappelé pleins de bons souvenirs que j’ai vécu à cette période de ma vie qui resteront gravé à jamais dans ma mémoire. Mais aussi le moment où j’ai dû renoncer à la colombophilie juste après l’obtention de mon bac. Il fallait que Je quitte mon chez moi, ma famille et mes amis afin de poursuivre mes études ailleurs. Mais ça c’est une autre histoire 😉

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

4 commentaires

  1. Quelle magnifique comparaison younes.
    Merci pour cet article très intéressant.
    Il est vrai que nos pigeons des villes ne sont du tout aimé à causes de leur fientes partout..
    ( regardez mon balcon)..

    Sinon c’est un oiseau passifiste
    Bonne contimuation

  2. Ton article est intéressant Younes. Il m’a fait découvrir les 3 espèces que tu as élevé, car je ne les connaissait pas. Celui des 3 que je préfère est le plus petit, le cravaté oriental. Avec sa petite huppe je le trouve beau 😉

  3. Super ! je ne connaissais pas ces 3 races de pigeons. Toujours agréable d’apprendre et de découvrir ce monde animalier très riche à bien des égards.

  4. Merci @clara , @missmaine , @eliane-mantez pour vos commentaires 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *