Oiseaux pour appartement, lequel choisir?

Cette interrogation revient toujours sur la table et je la trouve légitime. Mais à mon sens, elle ne devrait pas se poser ainsi si on parle de choisir un psittacidé. Je m’explique tout au long de cet article jusqu’à la dernière ligne.

Si j’analyse cette intégration, je comprends bien que le but ultime serait de trouver une perruche ou un perroquet à la fois calme, attrayant et proche de nous… L’oiseau parfait quoi!!!

« Je ne vais pas traiter le cas des becs droits, car oui les mandarins sont des oiseaux qui peuvent vivre en appartement sans souci particulier. Les canaris aussi, cependant les mâles siffles, c’est plutôt mélodieux comme son. Maintenant est ce que ce chant sera toléré par les membres de la famille et les voisins…??? »

Vivre en appartement avec un oiseau

Sur le net, on trouve de nombreux articles listant certaines espèces d’oiseaux adapter à la vie en appartement. Malheureusement, beaucoup d’entre eux sont plutôt aguicheurs, histoire de pondre un article. De plus, ce genre d’écritures sont souvent génériques et donnent l’impression que c’est une science exacte, alors que d’autres paramètres ne sont pas pris en compte. C’est mon point de vue.

En 2015, j’ai établi mon top 3 des perruches de compagnie, afin de décrire le comportement de ces oiseaux en se basant sur mon retour d’expérience après des années de vie communes. C’est une manière (pour moi) de partager des informations selon des faits réels, tout en permettant à chaque lecteur de construire sa propre opinion…

Là encore, je préfère rester fidèle à ma ligne de conduite. Donc, mieux que donner une liste des oiseaux pour appartement, je vais faire plutôt une étude de cas pour traiter notre sujet.

Étude de cas: Perruche calopsitte

Prenant l’exemple de la perruche calopsitte pour cette analyse. D’ailleurs, c’est grâce à cette espèce que j’ai attrapé la passion des becs crochus. Visuellement, elle est très attrayante et son comportement est top. Néanmoins, elle est capable de crier fort et de façon continue.

perruche calopsitte type sauvage

Ce dernier point pourrait jouer en sa défaveur. Mais est-ce que pour autant j’exclurais la perruche calopsitte de la liste des oiseaux pour appartement ?

Si je veux vraiment chercher la facilité, je dirais que la calopsitte n’est pas adaptée à la vie en appartement. Dans ce cas, je vais me contredire, puisque cette espèce (en plusieurs exemplaires) a partagé mon quotidien pendant de nombreuses années à l’époque où je vivais encore en appartement. J’ai tout simplement trouvé le moyen d’y parvenir sans que cela me pose des souris.

En revanche, si cela ne tenait qu’a moi, je dirais qu’elle a bien sa place en appartement. Mais je préfère être raisonnable et répondre ainsi:

Oui, la calopsitte est adaptée à la vie en appartement!

  • A condition de lui offrir un cadre de vie convenable. De l’espace, des interactions (jouets, foraging) et de la compagnie…
oiseaux pour appartement

La présence d’un congénère dès que possible permet d’éviter le rejet du nouvel arrivant. Mais à deux, il aura plus de fois de bruit ? Pas forcement et tout va dépendre de comment vous allez gérer la situation. Un oiseau bien dans ses plumes va interagir avec son congénère pour s’occuper et d’éviter ainsi la solitude. N’oublions pas que les perroquets sont des oiseaux grégaires. De plus, en aucun cas cela va vous empêcher de rester proche avec vos oiseaux. Peut-être pas de la même façon qu’un oiseau seul, mais c’est la solution la plus plausible pour que tout le monde cohabite en paix. D’où l’importance de l’indépendance chez l’oiseau.

  • Chacun à sa propre tolérance aux bruits. En tant que passionné le bruit ne m’a jamais dérangé, pareil pour ma famille car c’était que ponctuel. Mon logement était correctement isolé, donc je n’ai pas eu de souci de voisinage, sauf quand mon enfant traversait l’appartement en courant. A ce moment-là, la voisine d’en dessous tapotait son plafond pour se venger lol.

Non, la calopsitte n’est pas adaptée à la vie en appartement!

  • C’est une espèce qui peut crier pour diverses raisons. La rendre dépendante de son humain et la solitude sont les causes principales des cris d’appel. De plus, cette espèce est très sensible à la routine. Donc, attention à ne pas l’habituer à des sorties fixes ou lui ouvrir la cage dès qu’elle vous aperçoit…
  • Si votre tolérance aux bruits est faible ainsi que celle de votre famille, vous risquez de mal supporter les cris.
  • Si votre appartement est mal isolé phonétiquement, vos voisins ne vont peut-être pas apprécier le bruit émis par votre oiseau.

Morale de l’histoire

J’ai pris l’exemple de calopsitte, mais j’aurais pu prendre d’autres exemples d’oiseaux réputés de vivre en appartement, comme la conure pyrrhrua molinae ou la perruche ondulée en répétant tout ce que je viens de dire plus haut.

Certes, nous devons toujours choisir l’espèce qui pourrait convenir le mieux à notre mode de vie afin de maximiser les chances d’une cohabitation réussie. Cependant, nous oublions souvent que notre façon de faire, de se comporter et notre environnement influent sur le comportement de l’oiseau choisi.

Un oiseau réputé calme, pourrait devenir bruyant du jour au lendemain, en fonction de ces conditions de vie, de son éducation et des mauvaises habitudes… Au même titre qu’un oiseau réputé bruyant qui s’avérerait plutôt calme. Ceci, dit, je ne me risquerais pas de prendre un perroquet avec du coffre en espérant qu’il restera sage lol

Pour conclure, j’ai appris à recouper les données pour déterminer ce qui me convient d’une part et d’autre part de ne jamais coller des étiquettes plus vite que l’éclair pour classifier telle ou telle espèce sans une réelle expertise…

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

Un commentaire

  1. Coucou younes,
    Tes articles sont toujours aussi intéressants. Merci pour tes articles et ton.partage..

    Pour ma part sait imposé un Amazon que j’ai un.peu malgré moi… mais finalement je suis ravie. Il est pas criard… peut être le matin au réveil et comme il essaie de parler… je le comprends.
    Puis entre temps j’ai eu le bonheur d’adopter une Ara macarana de 3 mois…
    Les deux font du bruits le matin certainement la faim… sinon je suis en.appartement et je ne peux dire qu ils sont bruyants… peut être aussi que j’essaie de les éduquer de façon qu ils ne crient pas Trop fort…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *