Pionus Maximilien (pionus Maximiliani)

Pour commencer, j’ai longtemps cherché un perroquet d’une taille moyenne car je manquais de place à l’époque. De plus, je voulais un perroquet qui pourrait convenir à la vie en appartement et donc moins bruyant.

Après plusieurs mois de recherches et d’investigations (enquête exclusive lol), plusieurs éleveurs et passionnés m’ont orienté vers le pionus Maximilien.

Pourquoi le pionus Maximilien?

Car il réuni à lui seul de nombreuses qualités, les voici:

  • Perroquet calme: il est moins bruyant (cris pas très fort) donc parfaitement adapté pour vivre en appartement.
  • Perroquet curieux: il sait s’occuper tout seul à condition de lui présenter des jouets à manipuler ou à décortiquer. néanmoins pour entretenir cette curiosité, il faudra alterner ces jouets.
  • Perroquet intelligent:  il est doté d’une bonne mémoire lui permettant ainsi de retenir ce qu’on lui apprend pendant l’exécution des commandes (jeux et éducation).
  • Perroquet non mordeur: il est réputé pas mordeur par nature et donc perroquet non agressif.
  • Perroquet réputé non exclusif: c’est-à-dire peut interagir avec tous les membres de la famille, cependant certains individus peuvent se montrer exclusif à une seule personne, donc dès les premiers signes, n’hésitez pas à le socialiser avec tout le monde.

Malgré toutes ces qualités, je trouve que ce magnifique perroquet n’est pas assez mis en valeur. Tout d’abord, le manque d’informations et le peu d’exemples sur lui comme un oiseau de compagnie ne jouent pas en sa faveur. Ensuite, il n’est pas réputé bon parleur comme c’est le cas chez le perroquet gris du Gabon. Puis ses couleurs pas très flamboyantes, n’arrangent pas les choses.

Sachez que ce pionus est capable de dire quelques mots en le stimulant et ses couleurs sont superbes au contact de la lumière naturelle.

Les sous-espèces

Pour information, il existe quatre sous-espèces de ce perroquet.

Les plus représentés sont:

  • Le pionus maximilien maximilien
  • Le pionus maximilien siy

Les deux autres sont:

  • Le pionus maximilien melanoblepharus
  • Le Pionus maximilien lacerus

Le saviez-vous?

Entre 1815 et 1871, le prince allemand de l’époque « Maximilian Alexander Philipp zu Wied-Neuweid » est venu au Brésil pour travailler sur cette espèce de pionus. D’où l’appellation Maximilien attribuée à cet oiseau pour le distinguer.

Fiche technique Pionus Maximilien

Répartition géographique Amérique (Brésil, Bolivie, Paraguay, Argentine)
Famille Psittacidae
Nom Scientifique Pionus Maximiliani
Description physique Un plumage vert tout en nuances, avec à la tête des plumes vertes bordées de gris clair. Il possède un large collier mauve à la gorge, des cercles oculaires blancs et dénudés. Le dessous des rectrices est de couleur rouge vif. On voit chez l’adulte quelques plumes bleues en bord de queue. Ses yeux sont bruns, son bec couleur corne, ses pieds et pattes gris
Espérance de vie +/- 40 ans
Taille En moyenne 30 cm
Poids 225 à 275 g
Dimorphisme sexuel Aucune
Maturité sexuelle vers 3 ans
Nombre d’oeufs 2 à 5 œufs
Durée d’incubation 26 jours
Alimentation Mélange de graines pour petit perroquet, fruits, légumes, plantes sauvages (pissenlit, plantain, luzerne…)

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

8 commentaires

  1. Très bon article, on voit peu d’infos sur le pionus et ce perroquet est très intéressant, merci pour cet article.
  2. De rien 🙂
  3. Je confirme ce que vous dites au sujet des Maximilien. Ce sont des perroquets très agréables et pas vraiment bruyants. De plus, ils deviennent très vite familiers avec leur soigneur.
  4. Merci pour vote temoignage 🙂
  5. Article intéressant et très vrai. Je possède une petite pionus senilis, et son comportement est tout à fait celui décrit pour le pionus de maximilien. Elle est curieuse, drôle, agile, dès qu’elle me voit elle trépigne mais sait s’occuper et rester seule sans problème; elle est toutefois à côté de la cage de Diégo, un Gabonais super sympa mais pas franchement attitré par elle…et c’est réciproque!
    Cela dit, elle est tout à fait le perroquet qui convient à la vie en appartement, la vie de famille, les voisins râleurs etc… Bref un perroquet idéal. Et pour moi, elle est très jolie avec ses plumes blanches sur la tête et sa (très) belle couleur verte.
  6. Metci pour votre témoignage, c’est toujours utile de découvrir les avis des maîtres d’oiseaux pour aider les autres dans leur choix…
  7. Mettez un pionus dans votre vie et plutôt deux d’ailleurs ! Malicieux, tendres, joueurs ils feront le bonheur des petits, des grands et des anciens. Vous les trouverez peut être un peu ternes petits mais adultes, quelles couleurs chatoyantes ! Et oui, ils apprennent à dire quelques mots, avec à propos. Un perroquet pas toqué qui mettra des ailes dans votre vie
  8. Joli texte . Merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *