Comment rester motivé avec mon oiseau?

Les becs crochus « perruches et perroquets » sont des oiseaux fascinants, leur beauté et leur intelligence ne laissent personne indifférent. Ils sont devenus des animaux de compagnie par excellence et un véritable phénomène de société.

Comment rester motivé avec mon oiseau?

Les vidéos sur Youtube, Facebook, Twitter…montrant ces boules à plumes dans tous leurs états, entrain de jouer, se baigner, faire le clown et pleins de bêtises…nous font craquer au point d’en adopter un ou plusieurs.

Pourtant après quelques semaines ou mois de cohabitation, pas mal de personnes se démotivent rapidement, l’entretien de l’oiseau devient une corvée et les comportements indésirables se révèlent notamment les cris qui poussent les propriétaires à abandonner leurs oiseaux.

Pour éviter d’en arriver là, voici en deux points:

Comment rester motivé avec mon oiseau?

 

  • Tout d’abord, l’entretien de la cage (nettoyage/hygiène) ne doit pas devenir une corvée. A mes yeux, il est important d’avoir une cage/volière fonctionnelle, pratique et facile à nettoyer (plateau amovible obligatoire). Personnellement, je mets 15 min en prenant mon temps pour nettoyer mes cages (environ 6 et d’autres à venir).

 

  • Apprendre à  l’oiseau à s’occuper seul en votre présence et pendant vos absences pour éviter d’avoir un oiseau dépendant et par conséquent les cris d’appel. Il est toujours préférable de prendre plusieurs individus (au moins deux), qui se tiendront mutuellement compagnie afin d’éviter l’ennuie. 

Pour vous, qu’elle est  la clé d’une cohabitation réussie avec vos oiseaux?

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

8 commentaires

  1. bjr j ai craquer dessur 2 perruche bleu a collier , elles a proximativement 3 ans et j aimerai avoir des conseilles pour pouvoir les apprivoisé et les sortir de leur cages comment doije faire , merci de vos conseille , bien a vous

  2. Bonjour @lafosse-sylvianne,
    Ces deux colliers sont adultes et par conséquent l’apprivoisement deviendra difficile, très long et pour cela il faut beaucoup de patience. Pour les sorties, c’est encore plus difficile, car ils ne voudront pas revenir dans leur cage et il faut courir dernière pour les rattraper, sans oublier les risques d’accidents.

    Maintenant si vous les avez, il faut d’abord les apprivoiser un minimum avant de les sortir. En cas de sortie, sécurisez le lieu, rideau sur les fenêtres, porte fermée et suppressions de tous les obstacles pour éviter les collisions…

    Si vous avez du mal à les capturer, éteignez la lumière pour les prendre un par un.

  3. Bonsoir. Pour moi, c’est quasiment mission impossible. Mieux vaut les garder en cage, les admirer, leur parler, mais surtout pas les sortir pour eviter le stress quand il faudra les faire revenir dans leur cage; ça risque être extrêmement traumatisant pour elles de les y forcer.

  4. Bonsoir @bernard-gouze,
    Quand il s’agit d’oiseaux EPP, ce n’est pas évident de les sortir, néomoins ce n’est pas impossible à condition de prendre certains précaution de sécurité…les premières sorties seront difficiles mais avec le temps, ils vont s’habituer à rentrer seuls dans la cage où à l’aide d’un batton…

  5. Bonsoir, j’ai craqué pour un couple de Grand Alexandre ( mâle+femelle ) adulte. la femelle est de 2013, et le mâle impossible de savoir, j’ai cru voir 2000 sur sa bague. Donc à priori 16 ans. Ils étaient chez un éleveur qui s’en est débarassé avec des lots de plusieurs sortes de perruches suite au décès de sa femme. La dame qui me les à vendus a acheté les lots, et est parvenue à faire un mini élevage, seulement les GA ne se sont pas reproduit après plus d’une année chez elle. Visiblement, elle ne réunissait pas tous les critères nécessaires à la reproduction des GA. ils sont donc à la maison, extrêmement craintifs car ils n’ont pas été en contact prolongé avec les humains. La femelle est très sage, on l’entend quasiment pas seuls des petits sons assez discrets, elle est très curieuse, goûte de tout, joue beaucoup et gruge énormément de bois. Le mâle lui est plus réservé, il ne joue quasiment jamais, n’ose pas s’approcher des jouets et crie beaucoup. un cris strident qui agresse vraiment les tympans. Passe son temps à faire des grands cercles avec sa tete, et ceux dans toute les positions. j’aimerai avoir des conseils pour les apprivoiser, les rendre moins craintifs ( je sais que ça va prendre du temps vu l’âge des oiseaux) et surtout savoir s’il est possible de remédier aux cris stridents quand rarement il imite la « trompette » ? ou puis-je les sortir de temps en temps pour favoriser la confiance ? ou attendre qu’ils soient moins craintifs ?
    Désolée, d’avoir été longue, et vous remercie d’avance pour votre retour.

  6. Bonjour @myoko, ton couple est EPP et a subit de nombreux changements en si peu de temps. Vu l’age et l’attitude du mâle je suppose qu’il est le plus stressé des deux.
    Je dirai d’abord qu’il faut leurs offrir un espace de vie assez spacieux et dans un coin tranquille pour qu’ils puissent se dégourdir les ailes avec des branches naturelles (non toxique) pour les picorer et passer le temps. Cela leur permettra de s’approprier le lieu et de sentir en sécurité (pas de cris sans raison…). Pendant que tu t’occupes d’eux pour les nourrir ou nettoyage…, il faut éviter les gestes brusques pour ne pas les effrayer, leurs parler doucement et petit à petit ils s’habitueront à ta présence.
    A ce moment là, tu pourra essayer de leurs tendre de la nourriture à la main pour commencer l’apprivoisement…mais comme tu le sais, surtout pour un couple EPP adulte, cela prendra du temps.
    Pour les sorties, pour moi ce n’est pas encore le moment, car cela risque de dégrader encore plus la situation et le faite de les rentrer de force dans leur volière, va rendre l’apprivoisement difficile voir impossible.

  7. Merci Younès pour tous ces conseils. Effectivement le mâle est le plus craintif des deux ! En 15 jours, il y a eu de petits progrès j’arrive à mettre la main dans la cage pour remplir mangeoire et abreuvoir sans que ça vole dans tous les sens. Je souhaite aussi changer la cage pour plus grand mais cela va certainement les stresser plus ! Pour les sorties je vais aussi attendre un peu. Aurais-tu des conseils pour les cris stridents ? Et pourquoi le mâle tourne t- il la tête ? Est-ce une parade amoureuse ?

  8. de rien @myoko. C’est un EPP et donc sa façon de s’exprimer est le cri. Maintenant il faut voir les causes des cris, (s’il a peur ou par habitude?)
    J’ai un mâle conure purrhura EAM, lui aussi tourne la tête comme un fou mais je sais qu’il le fait pour s’amuser. Concernant ton GA, c’est difficile de déchiffrer son comportement sans le voir…
    Voici une vidéo d’une parade GA: https://www.youtube.com/watch?v=JxWYx90Wve0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *