Le sevrage chez les oiseaux EAM

Le sevrage :

Le sevrage chez les oiseaux EAMLe sevrage est la dernière phase de l’élevage à la main, qui permet à l’oisillon de devenir indépendant, généralement cette étape se passe sans problème mais des cas difficiles existent, certains oiseaux ont du mal à passer à une alimentation autonome.
Entre l’élevage à la main et l’auto-nourrissage l’oiseau passe par un pic de poids, facilement détectable si on le pèse tous les jours, son poids se stabilise ensuite quelques jours puis commence à descendre l’légèrement. A cet âge deux repas par jours suffisent, l’oiseau commence à picorer et à grignoter la nourriture. Pendant cette période les oisillons seront logés dans des cages spacieuses, où ils pourront exercer leurs ailes.

Pour les inciter à s’alimenter eux-mêmes, on leur proposera en plus de la pâtée, des graines germées, des fruits, du millet en grappe, des graines pour grandes perruches et on donnera un seul repas (pâtée) de la journée. Après quelques jours et poussés par la faim les oisillons commencent à manger seuls.

Après le sevrage, l’oiseau à besoin d’une alimentation adaptée et équilibrée en fonction de son espèce.  Vous pouvez lire cet article « Alimentation en captivité » pour s’informer sur les besoins nutritionnels de votre perruche ou perroquet.

(Source perruches et perroquet T1, atlas)

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *