Rescapé: l’histoire d’un bébé perruche catherine

Je n’ai pas l’habitude de raconter ce genre d’histoire, mais aujourd’hui j’ai décidé d’évoquer le cas de ce beau bébé perruche catherine sur la photo.

Le rescapé: l'histoire d'un bébé perruche catherine

L’Histoire commence ici!

Son papa est mort subitement alors qu’il y avait 4 œufs dans le nid. J’étais attristé par cette perte, car je tiens à mes oiseaux et en plus ce papa catherine était un trésor niveau génétique.

Le rescapé: l'histoire d'un bébé perruche catherine

Papa perruche catherine

Parmi les 4 œufs qui se trouvaient dans le nid, un œuf d’environ 8 jours était bien fécondé. Je voyais à travers la coquille un petit point rouge clignotant, c’était le cœur de l’embryon entrain de battre.

Ma tristesse est devenue immense face à ce petit œuf qui n’allait pas aboutir. Dans ma tête, beaucoup de questions se sont succédé, dont celle-ci :

Comment sauver cet œuf ?

 À la même période, un autre couple avait des œufs dans le nid. C’est un jeune couple qui a déjà fait ces preuves.

Sur le champ, j’ai décidé de tenter le tout pour le tout. J’ai placé notre œuf rescapé dans le nid de ce couple. J’ai fait en sorte de bien identifier l’œuf (légèrement) avec un marqueur pour le surveiller et voir si l’œuf allait éclore.

Le rescapé: l'histoire d'un bébé perruche catherine

Deux semaines après, notre œuf a bien éclos. C’était le premier à pointer son bec, ce qui m’a facilité son identification grâce à la marque sur le reste de sa coquille.

Le rescapé: l'histoire d'un bébé perruche catherineQuelques heures après, un deuxième bébé venait de sortir de l’œuf. Cet événement allait me compliquer l’identification de ce bébé rescapé par la suite. J’aurais espéré un écart d’au moins 2 jours entre le premier et le deuxième bébé afin d’avoir une légère différence de taille pour les différencier plus facilement.

Je ne voulais pas le tartiner avec un marqueur ou autre. J’avais croisé les doigts pour que son apparence soit différente des autres. Comme je venais de le dire plus haut, son papa était un trésor niveau génétique (Vert DD AG//bleu ino) donc beaucoup de possibilité que notre couple adoptif n’avait pas.

Donc avoir un bébé peu importe sa couleur en aile grise (AG), cela m’aurais bien facilité la tâche pour identifier notre bébé rescapé à 100%.

Juste pour information: Aile grise (AG) c’est une caractéristique visible que la perruche catherine peut avoir, le noir présent sur le corps est dilué et ça donne un aspect grisâtre…

 

Identifier notre bébé rescapé

Cette caractéristique AG dans le cas d’un double facteur peut s’exprimer chez les bébés « ailes grises » avec l’apparition d’un duvet blanc après quelques jours de la naissance.

Malheureusement chez notre bébé rescapé pas de duvet blanc. Encore une fois, je perdais une chance pour l’identifié à coup sûr.

Les jours ont passé, une tribu de 7 bébés dans le nid qui grandissaient bien, dont notre bébé rescapé. J’avais essayé de l’identifier jour par jour malgré la ressemblance avec le deuxième bébé. Leurs plumes commençaient à pousser et comme par hasard les deux sont verts et ils ont la même taille. Ce qui me compliquait encore plus la vie pour identifier notre bébé rescapé.

Le rescapé: l'histoire d'un bébé perruche catherineEntre nous, j’avais ma petite idée mais malgré ça, il me manquait la certitude que c’était lui. C’était comme résoudre une équation mathématique, il n’y a qu’un seul résultat possible…

Puis à partir de 3 à 4 semaines les plumes ont poussé, juste ce qu’il fallait pour que la certitude que j’attendais depuis un moment apparaissait. C’était le moment pour moi de résoudre mon équation en fonction des données disponibles…

Le rescapé: l'histoire d'un bébé perruche catherine

Enfin le mystère est résolu !

Son bec était clair, le noir sur les épaules était bien dilué. Les plumes des ailes avaient un magnifique aspect brun. C’était un mélange de noir fondu dans un vert avec un soupçon de jaune. Ce résultat est génétiquement lié au papa perruche catherine décédé. Notre petit rescapé est un vert D (facteur foncé) AG (ailes grises) SF (simple facteur).

Cette sublime mutation combinée aux mutations de ces parents, me garantit un sexage fiable à 100% de notre bébé rescapé. C’est un petit garçon

Bref, que du bonheur de voir ce beau bébé évolué de jour en jour. Niveau caractère, il tient à son père et ça ne me déplaît pas. Ce petit restera à la maison pour continuer l’aventure avec moi 🙂

Le rescapé: l'histoire d'un bébé perruche catherine

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

7 commentaires

  1. Merci de partagé avec nous le sauvetage de ce bébé. Deux poussins nés en même temps, pas facile en effet de le reconnaître mais la couleur du plumage dû à la génétique t’as bien aidé et qu’il est beau ce petit. Une belle aventure commence Younes et quelle belle complicité tu vas avoir avec ce magnifique poussin.
  2. On aime les jolies histoires, longue vie à ton petit rescapé, en espérant qu’il t’apportera de jolis bébés en hommage à son papa
  3. Merci et , je vous donnerai surement de ces nouvelles 😉
  4. Avatar
    cathy/louvepassions
    ahhhhh j adore et j ai même eut une petite larmette , on voit tant de choses horribles avec les animaux que quand je vois des gens comme toi t acharner à sauver un petit oiseau (beaucoup l aurait laissé mourir il faut en convenir ) ben moi ça me touche
    bravo et en plus il est superbe
  5. Younes
    Tu es vraiment extraordinaire. Tu as sauver ce petit bout. Et en.plus il se porte à merveille. Vraiment une très belle histoire
    Bravo tu as raison de le garder
  6. merci 😉
  7. Avatar
    ANZEMPAMBER Myriam
    Belle histoire que celle-ci. Longue vie à ce petit rescapé 😊👍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *