Maladies dominantes chez les Psittacidés

Les perruches et perroquets comme tous les autres animaux peuvent avoir des pathologies (maladies). Certaines pathologies apparaissent au cours de la vie du perroquet et en fonction de son environnement (manque d’hygiène, alimentation non adaptée, vapeurs toxiques…), d’autres sont des pathologies qui se transmettent par contact ou par l’air (poussière…).

Dans cet article, je vous présente les principales pathologies constatées chez les Psittacidés

Chez les perruches

Perruche ondulée :

  • Tumeurs principalement (lipomes, xanthomes, tumeurs testiculaires, ovariennes, hépatiques ou rénales).
  • Hypothyroïdisme avec hyperplasie thyroïdienne (carence en iode).
  • Gale du bec et des pattes.
  • Hypertrophie brune de la cire.
  • Hépatite par surcharge graisseuse.
  • Diabète sucré.
  • Goutte articulaire.
  • Paralysie unilatérale de la patte (souvent due à une tumeur rénale ou gonadique).
  • Trichomonose, giardiose, mégabactériose…
  • Polyomaviroses.

    Perruches ondulées

    Perruches ondulées

Perruche Omnicolore :

En plus des affections précédemment étudiées chez la Perruche ondulée, l’ascaridiose a souvent été décrite chez la Perruche omnicolore

omnicolore

Perruche omnicolore

Perruche à collier :

Elles sont identiques à celles observées chez la Perruche ondulée. La gelure des pattes est une affection également souvent rencontrée chez la Perruche à collier.

Perruche à collier

Perruche à collier

Perruche calopsitte :

  • Giardiose, chlamydiose.
  • Conjonctivites.
  • Obésité, hépatite par surcharge graisseuse.
  • Tumeurs (xanthomes).
  • Ponte intra-abdominale.
calopsitte

Perruche calopsitte

Inséparable :

  • Parasitisme digestif.
  • Psittacine Beak and Feather Disease (P.B.F.D.) : porteurs sains redoutables (dermatite ulcérante).
  • Syndrome d’auto-mutilation.
  • Poxviroses.
  • Mégabactériose.
  • Ponte intra-abdominale.
couple inséparable

Couple inséparable

Kakariki :

  • Parasitisme intestinal.
  • Chlamydiose.
  • Psittacine Beak and Feather Disease (P.B.F.D).
kakariki

Perruche kakariki

 

Chez les perroquets

Gris du Gabon :

  • Le picage.
  • Troubles comportementaux (grognements exacerbés).
  • Rhinolithes (blocs de débris et de sécrétions caséeuses, solides, dans la narine) d’origines bactériennes, fongiques ou secondaires à une malnutrition.
  • Sinusite infra-orbitaire.
  • Abcès buccaux.
  • Syndrome hypocalcémique.
  • Carences nutritionnelles : vitamines, oligo-éléments ou acides aminés.
  • Infections bactériennes : Klebsiella sp., Pseudomonas sp., E.coli, Staphylococcus sp.
  • Aspergillose, chlamydiose, polyomavirose, Psittacine Beak and Feather Disease (P.B.F.D).
Gris du gabon birdandyou.com

Gris du Gabon

Youyou du Sénégal :

Elles sont voisines de celles du Gris du Gabon. La goutte articulaire est une affection également souvent observée chez le Youyou.

youyou du Sénégal

youyou du Sénégal

Les Aras :

  • Proventriculite.
  • Maladie de Pacheco.
birdandyou.com

Ara

Amazone:

  • Affections oculaires et nasales.
  • Affections chroniques de l’appareil respiratoire supérieur : sinusite chronique, pharyngite, trachéite.
  • Athéromes, arthérosclérose.
  • Obésité, hépatite par surcharge graisseuse.
  • Proventriculite.
  • Maladie de Pacheco, chlamydiose.
Amazones Pierre

Couple Amazone

Cacatoès à huppe jaune :

  • Psittacine Beak and Feather Disease (P.B.F.D).
  • Prolapsus cloacal (idiopathique) / Activité masturbatrice.
  • Picage.
  • Agressivité du mâle pendant la période de reproduction.
  • Troubles du comportement.
  • Mycoplasmoses.

⇒Remarque : existence de personnes allergiques aux Cacatoès (due à la production de poudre).

Cacatoès à huppe jaune

Cacatoès à huppe jaune

 

Pour les maladies  P.B.F.D (maladie du bec et des plumes) et le Psittacose, nous vous conseillons de demander un certificat de tests maladies délivrer par des laboratoires agréés à l’éleveur ou à l’animalerie avant de mettre l’oiseau aen contact avec les autres.

C’est très IMPORTANT! de s’assurer que le nouveau venu est sain pour ne pas contaminer vos oiseaux et vous même dans certains cas de maladies transmissibles à l’Homme.

Source : *Thèse « CARNET DE CLINIQUE SUR LES PSITTACIDÉS » par Ginette DUCHESNE

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

6 commentaires

  1. Quand est-il des espèces de conures comme lesdifférentes espèces de pyrrhuras qui sont très communes ou des aratingas comme celles que j’ai, as tu des infos Younès sur celles ci ? 🙂

  2. Bonne question @missmaine , je ferai des recherches et j’essayerai de répondre 🙂 .

  3. Bonjour Younès, articles très instructif mais je n’ai pas la réponse à ma préoccupation.
    Depuis 3 jours Freddy a des fientes très liquides et je ne sais pas quoi faire. J’ai supprimé la pomme et la poire, donné du riz cuit mais je n’ai aucun résultat.
    Merci de me conseiller, à savoir qu’il mène sa petite vie tranquille, il mange et joue comme d’habitude. A bientôt. Eliane

  4. Bonjour @eliane-mantez

    Les Catherines ont tendance à faire des fientes liquides et ce n’est pas du tout préoccupant.

  5. Avatar
    Auréline Léonard

    Bonjour,

    est-ce qu’il y a certains vaccins à faire pour les perruches ? Si oui est-ce que les vétérinaires ordinaires peuvent les faire ou faut-il un spécialiste des oiseaux ?

  6. Bonjour Auréline, à ma connaissance, il n’y a pas de vaccins à faire. Par contre on peut toujours faire des contrôles chez un veto aviaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *