Perroquet Kakapo

« Kakapo » est le nom d’une espèce de perroquet endémique de la Nouvelle-Zélande et ce n’est pas une blague, vous l’aurez compris (caca-pot) 🙂

Autres Appellations: Le Strigops kakapo (Strigops habroptila), aussi appelé kakapo, perroquet-hibou ou whakapapa.

 

Le kakapo ce perroquet qui ne vole pas!

Le kakapo est un perroquet hors du commun, c’est le seul perroquet incapable de voler et il est actif la nuit (oiseau nocturne), par contre il est très agile au sol.

Kakapo: attrapes moi si tu peux!!!

Pour chercher sa nourriture (plantes indigènes, de graines, de fruits, de pollens), il doit grimer sur les arbres en utilisant son puissant bec crochu et ces pattes, souvent maladroitement. C’est un peu vexant pour un oiseau n’est-ce -pas !!!

Kakapo: Je tombe!!! lol

 

Le kakapo ce perroquet si rare!

Le Kakapo est un oiseau en voie de disparition, en raison de la colonisation polynésienne et européenne et de l’introduction de prédateurs. Il est tellement rare, qu’on recensait seulement une centaine d’individus vivants dans le monde.

Pour sa préservation, des travaux de sauvegardes ont été mises en place depuis les années 80 et depuis 2012 les Kakapos survivants sont regroupés dans des îles sans prédateurs et sous surveillance par des employés et chaque Kakapo a son propre nom.

 

 La reproduction des Kakapos

Le Kakapo a une reproduction très longue, Les femelles sont intéressées pour s’accoupler qu’une fois tous les 5 ans et leur rareté n’arrange pas les choses.

Le Kakapo est le seul oiseau non volant à avoir recours à un lek pour sa parade nuptiale, cela ce traduit par un rassemblement des mâles dans une arène pour s’affronter les uns contre les autres. Les mâles utilisent également un cri qui peut être écouté à 5km à la ronde pour appeler les femelles à les rejoindre et cela jusqu’à 8h par nuit et pendant 3 mois.

Lorsqu’une femelle a choisi un mâle, elle le rejoint pour l’accouplement, puis repart pondre et élever ses poussins seule. Les mâles ne participent pas à l’élevage de leur progéniture, et peuvent s’accoupler avec plusieurs femelles durant la période de reproduction.

 

Découverte de ce magnifique perroquet

J’ai découvert ce magnifique perroquet, grâce à une vidéo sur Youtube, qui représentait un extrait de l’émission « Last Chance to see » avec Stephen Fry, qui s’intéresse aux espèces en voie de disparition. Durant le tournage, un kakapo nommé « Sirocco » débarque et commence à observer l’accompagnateur du reporter, un scientifique qui tentait de le prendre en photo, mais notre kakapo se montre très excité et montre directement sur la tête de l’homme pour s’accoupler qui aura en souvenir de belles griffures.

Kakapo: je t’aime toi!!!

 

Étonnante rencontre et super séquence qui a fait le tour du monde. Voici l’extrait en vidéo :

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

2 commentaires

  1. Ce perroquet ressemble , enfin je trouve au Kéa, et c’est bien pour ça que j’avais confondu quand tu avais fait ton article sur lui, lol.
    J’avais déjà vu la vidéo du kakapot qui essaie de s’accoupler avec le photographe et le pauvre s’en est sorti avec de belles griffures. IL est beau ce perroquet moi je le trouve charmant 😉

  2. moi aussi je le trouve fascinant @missmaine 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *