Aspergillose: son traitement chez l’oiseau

ASPERGILLOSEL’aspergillose est une maladie respiratoire très dangereuse pour nos oiseaux. Si aujourd’hui je poste cet article, c’est parce que j’ai recensé de nombreux cas d’oiseaux décédés à cause de cette maladie sur des groupes facebook, forum

Il y a quelques jours, j’avais contacté Loeticia Grandidier, une éleveuse passionnée  de becs crochus. Je voulais recueillir son retour d’expérience suite à ces interventions pour traiter l’aspergillose afin de prévenir pour mieux guérir.

Je n’ai pas attendu longtemps pour recevoir les informations que je cherchais. Le texte ci-dessous a été rédigé par Loeticia Grandidier que vous pouvez trouver sur sa page facebook Calopsitte EAM et EPP.

DÉFINITION DE L’ASPERGILLOSE

L’aspergillose proviens d’un champignon appelé ASPERGILLUS. Il est naturellement contenu dans l’air ambiant et se développe dans un environnement humide. Les spores du champignon sont transportés par l’air ambiant et si ils sont inoffensifs en règle générale, ils peuvent également causé de graves problèmes de santé voir la mort sur nos pioux (comme chez les humains). Il se trouve également dans de mauvais lot de graines, ou des graines germés mal rincés. On peux arriver à le voir sur les fientes de nos oiseaux (lorsque pas nettoyer chaque jour) ainsi que sur des fruits en mauvais état (moisissures) cela ressemble à une mousse grise.

SYMPTÔMES DE L’ASPERGILLOSE

L’oiseau commence par avoir de légers sifflements à la respiration (audible lorsqu’on l’approche de notre oreille), les spores du champignon se fixant et se développant sur les sacs aériens (équivalent de nos poumons), à ce stade l’oiseau se porte encore bien et ne montre pas de détresse. C’est a ce moment qu’il faut savoir agir…

Les symptômes suivant seront plus important et montrerons un développement inquiétant du champignon. Le sujet peut avoir des éternuements (à ne pas confondre avec les éternuements lorsqu’ils ont inhalé des poussières ), des petits écoulements du nez (pas systématique ni obligatoire ), la respiration se fait de plus en plus difficile avec un fort mouvement de la cage thoracique sifflante, l’oiseau va ouvrir le bec pour chercher son air, le bruit est aussi très fort au niveau des voies aériennes, la queue fait également un mouvement de balancier (traduisant toujours une respiration difficile voir douloureuse) à ce stade il est plus qu’urgent d’agir (consultation véto) et de lui administrer un traitement antibiotique ainsi qu’un anti fongique. N’attendez pas que votre oiseau soit avec le bec ouvert pour chercher son air, car bien souvent à ce stade il est déjà trop tard, les sacs aériens de nos pioux sont très peu vascularisé et donc le traitement est assez long à agir sauf que le champignon lui continue de se répandre…

TRAITEMENT DE L’ASPERGILLOSE

Ce traitement a été donné par un vétérinaire aviaire (propre expérience ). Ces médicaments sont disponibles qu’avec ordonnance évidement:

  • Marbocyl FD pdre+solv(ml)mélange à faire par votre vétérinaire , 0.1ml par 100gr de poids pendant 10 à 15 jours suivant atteinte.
aspergillose
  • Sporanox 100mg ,en gélule famille des itraconazole , donné 3 petites granule contenu dans les gélules pendant 2 mois car long a agir vue la vascularisation.
aspergillose

Voila ceci est rédigé suivant ma propre expérience afin d’aider beaucoup de pioux et leur propriétaire. Le vétérinaire chez qui je vais aujourd’hui à même récupérer ce traitement pour soigner un chien atteint d’aspergillose car il ne connaissait pas…

Evidement cela ne peut pas substituer à la consultation d’un vétérinaire. Il peut juste vous aider à orienter celui-ci, s’il n’est pas spécialisé et un peu perdu sur le diagnostic.

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J’écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

3 commentaires

  1. Merci beaucoup Younes d’avoir rédigé ce sujet, trop de personnes trop loin des vétérinaires aviaires n’ont pas la possibilité d’aller consulté et ne savent pas quoi faire. Cet Article va aider les personnes qui sont dans ce cas là.
  2. Bonjour,
    Étant vétérinaire je voudrais réagir à cet article.

    Le.aspergillose est une maladie grave potentiellement mortelle qui met du temps à se développer. Ce ne.est pas la seule pathologie pouvant provoquer des sifflements respiratoires et des éternuements. Avant de se lancer dans un traitement il faut être sûr que votre oiseau est bien atteint de la.aspergillose car le traitement ne.est pas anodin.
    De plus le Marbocyl est un antibiotique absolument pas un anti-fongique. Donc il ne guérira pas la.aspergillose. Parfois le vétérinaire peut juger nécessaire d’associer du Marbocyl au traitement spécifique de la.aspergillose car des bactéries se développent en plus du champignon mais cela ne doit pas être systématique et pour couronner le tout Le Marbocyl est un antibiotique critique que nous ne pouvons prescrire que si des analyses bactériologiques prouvent que son emploi se justifie.

  3. Merci .

    merci pour votre intervention. L’avis d’un professionnel comme vous nous intéresse.

    Dans l’article c’est bien dit, qu’il faut consulter un vétérinaire aviaire sans tarder et qu’une ordonnance est nécessaire pour se procurer les médicament en fonction du diagnostique établi le jour de la consultation.

    Vous êtes basé où docteur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *