Port du harnais Aviator- Apprentissage

Avant toute chose, le port du harnais ne doit pas être une fin en soi mais plutôt une expérience agréable pour vous et votre oiseau.

Apprentissage au port du harnais Aviator

Nos conseils pour l’apprentissage au port du harnais 

Avant l’arrivée de l’oiseau

Si vous avez l’intention d’adopter une perruche apprivoisée chez un éleveur, n’hésitez pas à lui demander d’habituer le votre au port du harnais. Sachant que de nombreux éleveurs le font déjà. S’il en a pas, proposez lui d’apporter votre harnais pour qu’il puisse commencer l’apprentissage. Cette initiative pourrait fortement vous aidez par la suite.

Jeunes oiseaux en cours du sevrage 

Me concernant, l’essai du harnais Aviator commence avant le sevrage pour les nouveaux nés. Je fais en sorte que ce bout de tissu intègre l’environnement des oisillons. Je le pose dans leur zone de jeux et ils peuvent même faire caca dessus, ce n’est pas grave car tout se lave lol.

De temps à autre, je leur mets le harnais quelques se sondes pour les habituer au porte du harnais doucement mais sûrement.

En fonction de l’avancement de l’âge, les séances d’apprentissage au port du harnais se prolongent et toujours en intérieur. Puis le moment arrive pour passer de l’autre côté de la baie-vitrée pour profiter du beau temps.

L’endroit doit être calme et sans éléments qui peuvent déclencher une crainte ou peur chez l’oiseau, surtout pendant les premières sorties. Il est important que votre oiseau garde une bonne expérience de ses sorties afin de l’encourager et de lui donner envie de recommencer.

Oiseaux tout juste sevré et adultes

Cela n’est pas un secret, plus l’oiseau est jeune, mieux c’est pour tenter l’apprentissage au port du harnais.

Cela ne veut pas dire qu’un oiseau adulte ne pourra jamais le porter. On peut toujours tenter cette expérience et prendre le temps pour le faire en douceur et en se basant sur le renforcement positif.

Dans les deux cas, je procède comme suivant:

Je place le harnais au-dessus leur l’habitat le temps qu’ils s’habituent à cet objet. Ensuite, je le mets à l’intérieur pour qu’il fasse partie intégrante de la composition de la cage. Puis petit à petit la méfiance de l’oiseau envers le harnais disparaît. Les séances d’apprentissage au port du harnais peuvent commencer.

Je profite toujours des moments de jeux pour distraire et attiser la curiosité de l’oiseau. Je n’hésite pas à le récompenser à chaque signe positif envers son harnais. J’effectue des séances courtes et je m’arrête toujours sur une bonne action. C’est très important pour rendre agréable l’apprentissage au port du harnais.

Conclusion

Pour moi, le harnais Aviator est un excellent moyen pour prolonger l’échange avec nos plumeaux.

Si l’apprentissage au port du harnais est réussi, je vous garantis que vous allez passer des moments agréables avec votre oiseau dans votre jardin ou en balade…

En cas d’échec, ne vous désespérez pas. Analyser plutôt la situation et prenez un peu de recul pour mieux rebondir afin de réussir cet exerce. En revanche, si l’échec persiste, il est préférable de relativiser et de passer autre chose. Le plus important est que votre oiseau soit bien dans ses plumes.

N’hésitez pas à partager avec nous vos retours sur l’utilisation du harnais Aviator, ici en commentaire ou sur notre page facebook.

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.