Oiseau EAM: avantages et inconvénients-Avis

EAMEAM est une abréviation couramment rencontrée sur internet, elle signifie Élevé A la Main. Cette méthode est différente de la MAN. Elle consiste à prélever l’oisillon du nid avant qu’il ouvre ces yeux c’est-à-dire vers 10 jours selon l’espèce, afin qu’il soit nourrit par l’Homme à l’aide d’une seringue ou d’une cuillère et de la pâtée d’élevage. Ainsi l’oiseau deviendra un oiseau familier proche de son maître dans la plupart des cas.

En revanche, l’élevage à la main est une méthode très controversée dans le milieu d’élevage. D’une part, il y a les anti-EAM qui le condamnent complètement (sauf en cas de sauvetage des oisillons abandonnés par leurs parents). Pour eux la nature n’est pas respectée d’autant plus les EAM n’auront jamais une vie d’oiseau. D’autre part, il y a les pro-EAM qui soutiennent ce type d’élevage pour obtenir un oiseau apprivoisé et manipulable mais aussi pour répondre à la demande des particuliers pour avoir un oiseau de compagnie sachant qu’un oiseau EAM se vend plus cher qu’un oiseau EPP.

Tous les éleveurs ne se valent pas et heureusement. Il y a d’un côté les mauvais qui ne pensent qu’au profit et de l’autre côté les bons qui font cela par passion et amour.

À vous de juger

Oiseau EAM

Un oiseau EAM est généralement proche de l’homme à condition que le nourrissage à la main est fait avec amour et en manipulant oisillon quotidiennement. Un oiseau juste gavé à la pâtée sans manipulation de la part de son soigneur ne garantit l’obtention d’un oiseau apprivoisé.

Avoir un oiseau de compagnie (EAM) bien apprivoisé est le rêve de pas mal de personne, dont je faisais partie. D’autant plus les becs crochus sont très intelligents, curieux, clownesques et attachants. Il suffit de visionner des vidéos de perruches-perroquets sur le net pour se rendre compte. Cependant, il ne faut pas non plus négliger les inconvénients d’avoir un oiseau EAM.

À savoir

  • Un oiseau séparé de ses parents très tôt (avant l’ouverture des yeux dans tous les cas) et élevé par l’Homme n’aura appris aucun des codes sociaux des oiseaux. C’est à vous de lui apprendre toutes les règles auxquelles il devra se conformer durant sa vie. Ceci qui représente beaucoup de travail.

 

  • S’en occuper quotidiennement, donc avoir du temps à passer avec son oiseau.

 

 

  • Si l’oiseau se sent délaisser pour une raison ou une autre. Cela peut le conduire à développer des troubles du comportement (agressivité, stress important, picage …).

 

  • L’oiseau EAM est généralement un mauvais parent. Il aura tendance à ne pas s’occuper des oisillons, tout simplement parce qu’il ne sait pas ce qu’il doit faire.

Pour ce dernier point, je mettrai un bémol. Pour moi ce n’est pas une règle fiable, il existe beaucoup de cas d’EAM qui s’occupent bien de leur petits.

Adopter un oiseau EAM est une décision importante et à double tranchant. La décision doit être mûrement réfléchit (poser le pour et le contre) pour vivre en harmonie et couler des moments de bonheurs avec cette poule de plume.

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *