Oiseau MAN: Méthode et conseils

M.A.N est l’abréviation de Manipuler Au Nid. C’est la méthode d’apprivoisement la plus recommandée et une alternative à l’EAM, elle consiste à manipuler régulièrement les oisillons dans le nid et de continuer la manipulation après sevrage. L’oiseau MAN apprend ainsi les codes sociaux de l’espèce et en même temps il n’ait pas peur de l’homme et le considère comme un ami.

La manipulation au nid permet d’obtenir des oiseaux très confiants et apprivoisés à condition de bien la pratiquée. Ils seront des merveilleux compagnons et n’auront pas les troubles de comportement et d’identification des EAM.

Méthode oiseau MAN 

oiseau MAN

calopsittes MAN Bird and You

• Avant de commencer la manipulation, il est bien recommandé d’instaurer une relation de confiance entre les parents des oisillons et vous. les parents doivent quand même vous connaître un minimum. Il n’est pas raisonnable de pratiquer la MAN avec des oiseaux très farouches. L’élevage des petits s’en verrait altéré à cause du stress engendré par la manipulation quotidienne des oisillons. Il est tout de même rare qu’un couple abandonne les oisillons. Pour éviter tout risque d’abandon, il faut habituer le couple au préalable en restant chaque jour auprès d’eux sans les déranger ou visiter le nichoir, juste être présent jusqu’à ce que la MAN soit praticable. Il suffit que les parents tolèrent votre présence pour commencer.

• Il faudra attendre que les parents soient sortis du nid avant de prendre l’oisillon. Evitez aussi de chasser les parents du nid, dans la mesure du possible. Pour des parents un peu nerveux il est judicieux de garder les même horaires de sortie chaque jour. Pour leur montrer qu’il est l’heure, tapotez délicatement le nichoir pour faire sortir la femelle.

• Les premières manipulations peuvent commencer quand les bébés ouvrent les yeux. Avant ils sont trop vulnérables.  Il faut veiller à avoir les mains propres et chaudes, pour ne pas refroidir l’oisillon. Lorsqu’il y a plusieurs oisillons il est préférable de ne pas tous les sortir en même temps pour ne pas déstabiliser les parents. Laissez en toujours un ou deux (pour qu’ils se tiennent chaud s’ils sont encore jeunes) dans le nichoir.

• Plus les oisillons grandiront, plus ils vont prendre du plumage, c’est le moment de prolonger les séances… Pour commencer, prenez-les un par un pendant quelques minutes, et parlez à chaque oisillon calmement pour le rassurer. Tenez-le dans vos mains en formant un petit creux pour qu’il se sente en sécurité et en confiance. Si vous voyez qu’il à froid, remettez-le dans le nid et prenez un autre oisillon.

• Avec le plumage leur curiosité va commencer à grandir. Alors, c’est à ce moment qu’il faut allonger les séances et leur proposer des activités : dormir sur vous, jouer avec des objets divers, commencer à leur donner du millet à la main … tout en continuant à leur parler beaucoup. Essayez également de les caresser pour qu’ils s’habituent au contact.

• Une fois les oiseaux sevrés, vous pouvez les séparer des parents et finir l’apprivoisement. il faut les accompagner! leur Proposer des fruits et légumes, du millet, des jouets, … jouez avec eux, faites-leur des caresses…vous aurez ainsi des petits compagnons adorables.

Remarques :

Toutes les espèces ne sont pas indiquées pour la MAN. En effet elle serait très risquée avec des espèces considérées comme mauvais parents où d’un naturel anxieuses.

Cette technique a donné de bons résultats en particulier chez les touis, les inséparables, les calopsittes, les petites conures et certains poicephalus.

Vidéo de mes calopsittes MAN

 

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

5 commentaires

  1. Whouaww !!!
    C’est incroyable !
    tu as des oiseaux très proches de toi Younès 😉
  2. ça se voit, bravo à toi !
    ici mes catherines MAN vivent en volière extérieure elles sont assez indépendantes même si elles n’hésitent pas à venir sur la main (pour manger quelque chose !!!)
  3. , si on leur donne du temps, ils savent ne le rendre 🙂
  4. Bonjour Younes et merci pour ton blog, il m’aide bcp.
    Je viens d’avoir des calopsites que j’ai elevé en MAN, j’essaie de les séparer des parents (elles auront 2 mois en aout).Faut elle les séparer de la pièce des parents?
    elles appellen bcp, je suppose que c’est normale ?

    Merci de ton aide

  5. Bonsoir , si les bébés sont bien sevrés, soit vous les laissez encore avec les parents tant que l’enttente est encore préservée ou les mettre dans une autre cage. Pas besoin de mettre dans une autres pièces ils vont s’appeler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *