Les graines sont-elles toxiques pour nos oiseaux?

Pour répondre à cette question, j’ai contacté un ami éleveur de becs crochus depuis plus de 20 ans. Il est aussi le fondateur de la boutique en ligne « Le grenier des oiseaux ». On y trouve tout ce qu’est alimentations et accessoires pour nos oiseaux et d’autres animaux.

Cet article va être sous forme d’entretien afin de le rendre plus interactif 😉

Bonjour Christophe, pouvez-vous vous présenter rapidement?

Christophe: Bonjour, je suis éleveur de psittacidés depuis la fin des années 90, j’ai commencé avec des roseicollis, travail sur les mutations. Actuellement j’ai encore quelques couples d’inséparables, mais l’élevage s’oriente plus vers les grandes perruches et perroquets. Conures, caïques, gris du Gabon etc.

Mon élevage est visible en partie sur Facebook, sous élevage Becsetplumes. Je suis aussi fondateur d’un groupe sur les psittacidés, mais j’avoue ne pas avoir le temps nécessaires pour m’en occuper comme il le faudrait.

 

Les graines sont-elles toxiques pour nos oiseaux?

Certaines personnes affirment que les mélanges de graines sont un poison pour les oiseaux dans le temps !!! Cela fait froid au dos de l’entendre et peut générer des inquiétudes chez les particuliers…

Pour vous, les graines sont-elles toxiques pour nos oiseaux?

Christophe: C’est une mode. Aujourd’hui les graines sont critiquées, demain ce sera autre chose. Depuis que les oiseaux ont rejoint les élevages à travers le monde, les graines sont distribuées en alimentation principale. On peut affirmer avec un recul très important en la matière, d’ailleurs on voir souvent des perroquets de 30 ans et plus qui vivent en salon, qui ont été nourri de cette manière.

De nos jours, l’information va trop vite, avec les réseaux sociaux en particulier. Les cas d’oiseaux à problèmes, car il faut dire que ça existe effectivement, deviennent des cas généraux, des exemples. Concernant l’alimentation des oiseaux, il faut savoir garder un minimum de bon sens, et surtout avoir l’envie de chercher, de vraiment rechercher les informations manquantes. Des livres écrits par des spécialistes nous permettent de nous approcher des besoins alimentaires des oiseaux … je parle de livres écrits par des spécialistes, pas de livres écrits par des personnes qui ont lu un livre écrit par une personne qui a lu wikipédia …

Les graines apportent une bonne quantité d’éléments nutritifs, de vitamines, d’oligo-éléments, de protéines etc …. Il est illogique de s’en passer. Bien sur, de mauvais mélanges, inadaptés, ou de mauvaise qualité peuvent être sources de problèmes divers.

Une bonne alimentation sera un mélange harmonieux d’une part de produits frais, fruits et légumes, et de graines sèches. Une telle alimentation est une base solide.

La mode actuelle est de sacrifier la graine de tournesol sur l’autel du régime des oiseaux. Elle est pourtant tellement intéressante quand on prend la peine de voir ce qu’elle contient !!! mais là encore, il faut aller chercher les informations, et non suivre les modes !

Pour finir, enfin c’est un vaste sujet à vrai dire, mais je pense que devant les problèmes très ponctuels de surpoids des oiseaux, la question à se poser n’est pas de savoir combien de graines de tournesol contient la gamelle, mais de se demander si on offre les bonnes conditions de vie en général, habitat, distraction, liberté … les perroquets sont des animaux sauvages, peut être ne devrions nous pas les avoir en captivité dans nos salons ?

 

Votre avis est bien clair et constructif. Je le partage entièrement et cela confirme mes recherches sur le sujet. Parlant maintenant de votre boutique en ligne.

Pouvez-vous présentez « Le grenier des oiseaux » et nous dire comment avez-vous eu l’idée pour se lancer dans ce projet ?

Christophe: Dans notre élevage, nous avons été confrontés à des difficultés de reproduction, avec les caïques en particulier. De nombreuses lectures nous ont amenées à nous poser des questions sur l’alimentation qu’on leur donnait. Les mélanges que nous avions ne correspondaient pas à leur besoin, et nous avons cherché le bon mélange. Au hasard d’une exposition sur les perroquets en Allemagne, nous avons découvert la marque Deli Nature. On en a pris un sac pour voir, et tester. A la vue, on pouvait voir une qualité de graines très supérieure aux mélanges d’autres marques qu’on voit un peu partout, et la réaction des oiseaux devant ces graines a été très convaincante. Pas de gaspillage !!

Du coup, j’ai cherché comment avoir cette marque, et force était de constater que dans mon secteur, il n’y avait personne qui en avait.

Ce constat a déclenché le projet de boutique animalière sur laquelle je travaillais depuis 3 ans. C’était le moment ou j’ai décidé de me lancer, étant persuadé de la qualité que j’allais proposer.

 

Cela fait maintenant plus d’un an que votre boutique en ligne est ouverte. Qu’elle est sa valeur ajoutée par rapport à la concurrence ? Même si j’ai ma petite idée 😉

Christophe: Oui, bientôt 2 ans même. Notre objectif à la base était de fournir aux éleveurs locaux, l’accès à DeliNature, et ainsi leur apporter une alternative. Mais nous avons été dépassé par le succès de la boutique en ligne, et avons quelque peu changé notre idée de base.

Le Grenier des Oiseaux ne vend que des produits de qualité que j’utilise moi-même sans crainte avec mes oiseaux. Nous ne proposons que des marques de qualité reconnue, Nekton pour les vitamines, Kaytee pour les pâtées d’élevage, Delinature pour les graines, et ainsi de suite. Nous testons de nouveaux produits, de nouvelles marques, et n’hésitons pas à rejeter des produits qui ne nous ont pas convaincus. Derniers en date, nous avons retiré de notre catalogue les cages Montana ….

Pour la partie accessoires et jouets, nous ne nous fournissons pas en Chine. Je sais bien que même si je prends les produits chez un fournisseur allemand, il y a de fortes chances que son produit soit fabriqué en Chine. Mais, il faut bien comprendre que la marque X allemande qui fait fabriquer ses articles en Chine, engage son nom, et donc a un cahier des charges bien établi que les fabricants chinois (par exemple) devront tenir. Si nous prenions directement sur des plateformes très bien connues nos articles, je ne saurais être rassuré sur la qualité des produits, zinc, fragilité, toxicité etc … je n’ai pas de garantie ….

 

Vos produits sont-ils étudiés ? Comment et sur quelle expérience vous vous basez?

Christophe: J’ai un peu anticipé ce point dans ma réponse précédente.

Les produits et accessoires que je vends, je les teste TOUS, et si je me rends compte qu’un jouet est trop fragile, qu’une attache n’est pas sécuritaire, ou autre, je retire ce produit, ou en change l’attache. Ce sont des exemples, mais je tiens à ce que mes clients n’aient pas de crainte avec les produits qu’ils prennent chez moi.

 

Quelles sont les espèces d’oiseaux concernées par votre gamme de produits ?

Christophe: Tous, du canari au cacatoès, ou ara. Que ce soit en alimentation ou en accessoire, je réponds à toutes les demandes dans la mesure du possible.

 

Comment peut-on avoir vos produits ? Sous quel délai ?

Christophe: Le site internet www.grenierdesoiseaux.fr est un bon catalogue des produits, avec des nouveautés régulièrement. Nous sommes présents sur de nombreuses manifestations locales. Comme je le disais avant, je réponds à toutes les demandes. Un exemple, une cliente m’avait demandé si je pouvais rentrer des Nutriberries de Lafeber car son fournisseur habituel n’était pas assez régulier. J’ai vu de mon côté comment la dépanner, les produits ont plus, je les ai ajouté au catalogue.

Pour les délais, sur les commandes en ligne j’expédie en général sous 72h, parfois même plus vite. Les commandes sont marquées expédié quand elles le sont réellement, avec un numéro de suivi.

 

Un code de promo pour mes lecteurs est-il envisageable ?

Christophe: Je n’ai pas de code promo, pas sous la forme d’un pourcentage sur chaque panier en tout cas. Cela voudrait dire que mes prix sont si élevés que je peux offrir 5 ou 10%. Ce n’est pas le cas, j’estime faire les prix au plus juste, j’étais client aussi il n’y a pas si longtemps.
Je ne pratique pas non plus les fausses promos, qui sont par ailleurs illégales, du style afficher toute l’année un prix barré et une promo en dessous…

Par contre, je peux vous proposer une réduction ponctuelle, sur la première commande. Je trouve que c’est une bonne solution pour découvrir, tester et voir plus loin si services et produits sont là.

Soyons fous, avec le code BIRDANDYOU, 10% sur le montant du panier au choix du client, valable une fois bien sur 😉

 

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J’écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

Un commentaire

  1. article interessent, pour ma part je reste persuadé que la culture intensive est et sera toujours loin du bio. c’est un peu à contre coeur que je donne des mélanges sachant que tout est traité… alors je m’amuse à comparer les prix de certaines graines au kg en magasin spécialisé et en magasin bio et il est une réalité que l’on peu trouver moins cher en bio pour certains graines ! pourquoi en priver l’oiseau ? en ce qui concerne les pâtés aux oeufs il est impensable pour ma part de donner de la nourriture qui provient des élevages intensifs. je ne veux pas jouer les « gauchos réac » mais quand on aime les animaux un temps soit peu on ne peux approuver l’élevage des « volailles à nuggets » ni les batteries de ponte…. alors de l’oeuf bio cuit et écrasé par mes soins « oui » !

    après quand on fait de l’élevage, c’est comme quand on cultive les graines réservées à cet usage, on à tendance à favoriser le profit sur la qualité et l’éthique. cela peut être une question de survie de l’entreprise donc on ne peut pas jeter la pierre.

    il y a des « modes » inutiles et d’autres qui servent lorsqu’elles éveillent la curiosité, poussent à la recherche et forgent un avis réfléchi…

    il serait intéressent d’avoir un avis d’un commercial de chez « Harrisons » car les arguments et la critique sur la concurrence non bio ne devraient pas manquer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *