Baguage perruche catherine en vidéo

Le baguage de la perruche catherine (à mon sens) est assez compliqué. Le tibia est très court, ce qui complique la tâche. Alors que chez la perruche calopsitte ou la conure pyrrhura le baguage est plus simple. Le tibia et les doigts sont assez longs, donc plus simple pour passer les doigts.

baguage perruche catherine

Au moment du baguage, d’ailleurs à ce propos, il n’y a pas de date bien définit. Il se dit qu’à partir de l’ouverture des yeux que le baguage peut commencer. C’est peut-être vrai. Mais cela ne doit pas être une généralité. Car tout va dépendre du nombre des bébés dans la couvée. De 2 à 3 bébés, le baguage peut commencer avant l’ouverture des yeux si la taille des bébés le permet. Et plus ils sont nombreux, plus le baguage se fait tardivement…

Me concernant, je dirais qu’à partir de 8 jours qu’il faut commencer à vérifier la taille des bébés et des pattes. De plus plusieurs tentations de baguage sont à prévoir. La bague peut glisser pendant que le bébé est dans le nid. La patte est encore petite, d’autant plus que les bébés gigotent beaucoup dans le nid.

Il ne faut pas attendre plusieurs jours pour recommencer car les bébés prennent vite du poids. Il est possible que la bague ne tient pas le jour du baguage et le lendemain c’est tout juste pour la passer voire impossible.

Donc pendant cette période du baguage, personnellement je reste en alerte maximale. Je vérifie le nid plusieurs fois par jour. C’est peut-être exagéré mais l’expression « mieux vaut tard que jamais » ne s’appliquera pas dans notre cas et on risque de rater le baguage avec une bague fermée.

Avec le temps, on commence à avoir plus d’expérience pour déterminer le moment exact du baguage. Ce qui est le cas pour moi maintenant 😉

Pour illustrer mes propos, voici une vidéo dans laquelle je bague deux bébés perruches catherines. Un des deux c’est Hope pour les personnes qui connaissent son histoire.

Baguage perruche catherine en vidéo

Tuto: Commander des bagues pour perruches et perroquets

Younès

Younès

Passionné par les animaux et plus particulièrement les becs crochus. J'écris des articles régulièrement sur les perruches et les perroquets suivant mes expériences et mes analyses d’ouvrages d’ornithologie pour le plaisir d’informer, d’échanger et de partager ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *